Sénégal : plus de 806 millions $ d’investissement envisagé d’ici 2025 pour l’émergence progressive du pays

L’État sénégalais va investir plus de 806,3 millions $ durant la période 2023-2025 dans un nouveau programme régional d’investissement. C’est ce qui découle du compte-rendu du Conseil des ministres du gouvernement sénégalais, mercredi 28 décembre 2022.

Initié dans le but de booster la croissance et la répartition équitable de la richesse nationale, ce projet, dénommé PIP (Programme d’investissements prioritaires) régional, s’inscrit dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE) « visant à conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035 ». Objectif, « asseoir les bases d’un développement durable à partir des potentialités et de l’expression des besoins territoriaux en termes d’investissements publics et privés ». Il sera mis en œuvre dans la région de Tambacounda, autour de 17 piliers dans des domaines aussi variés que la sécurité, l’éducation-formation, la santé, la culture, les infrastructures, l’agriculture, les mines, etc.

À en croire les autorités, le PSE a déjà permis la mise en œuvre de plusieurs réformes dans le domaine social, notamment l’allocation de bourses de sécurité familiale aux ménages les plus démunis, la carte d’égalité des chances en faveur des handicapés, la couverture maladie universelle, la revalorisation des pensions de retraite, la gratuité de la césarienne, l’amélioration des niveaux de revenu des travailleurs, etc.

Si ledit PSE constitue une boussole nationale vers un avenir meilleur, il faut dire que de grandes transformations structurelles des bases de l’économie, la promotion du capital humain, la bonne gouvernance et l’État de droit sont attendus pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035.

Serge A.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *