La Grande Foire Commerciale: L’initiative de Optimum Solutions pour la relance économique post Covid 19

Le spécialiste de l’évènementiel de haut niveau au Bénin, Optimum Solutions s’engage dans la relance de l’activité économique post Covid-19. Ceci à travers l’organisation de  la Grande Foire Commerciale (GFC) de Cotonou, un grand rendez vous de 21 jours qui se tiendra à la place publique de Fidjrossè du 15 décembre au 03 janvier. Le concept a été présenté à la presse ce 08 décembre par le comité d’organisation.

Après les succès enregistré avec l’organisation du Salon International de la Modernisation Agricole et Agroalimentaire (SIMAA), du Salon de l’Entreprenariat Numérique et de l’Intelligence Artificielle ( SENIA), du Salon International pour le Développement de l’Electricité en Afrique (SIDE Africa), Optimum Solutions revient avec un nouvel évènement de haut niveau : la Grande Foire Commerciale (GFC). Axée  sur le thème « Relance économique, gage de croissance et de développement », la GFC promet d’être un rendez vous grandiose selon les initiateurs; et pour cause, « le besoin de se retrouver sur un grand marché professionnel est toujours existant parce que c’est important de toucher du doigt le produit qu’on veut acheter, de rester connecté et d’expérimenter de nouveaux produits », explique Cynthia Dansi, Directrice des opérations de Optimum Solutions.

Pour les 21 jours que va durer cette rencontre, les organisateurs et leurs sponsors veulent prioriser la diversité des types de produits à y retrouver. De l’automobile à l’agroalimentaire en passant par les vêtements, les cosmétiques, l’artisanat pour ne citer que ceux là, les plus de un million de visiteurs attendus pourront tout s’offrir en un seul point et pourront faire de bonnes affaires surtout en ces veilles des fêtes de fin d’années. La même opportunité s’offre aux exposants massivement attendus. « La GFC est un carrefour pour les opérateurs économiques pour faire la promotion de leurs activités, de leur produits et accroître leur chiffre d’affaires et même de réseauter avec des commerçants béninois et étrangers. » vient préciser Steve Zola, responsable à la communication et logistique de l’entreprise organisatrice.

« La GFC, c’est aussi de la sécurité, des activités ludiques pour permettre au parents qui se rendront sur le site d’y rester plus longtemps sans s’inquiéter de la sécurité de leurs enfants » va-t-il ajouter.

Avec un programme aussi achalandé, cette première édition de la GFC fera certainement parler d’elle. Elle pourrait potentiellement relever son principal défi, à savoir relancer l’économie nationale après les chocs de la pandémie de la COVID 19.

Méchac A.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *