Yémen: Le président Abdrabbuh Mansur Hadi démissionne

Le président yéménite Abdrabbuh Mansur Hadi, a démissionné du pouvoir et a annoncé jeudi la formation d’un conseil de direction présidentiel.

Alors que le pays a connu une guerre sans précédent avec l’invasion de l’Arabie saoudite soutenu par les puissances occidentales, le président Abdrabbuh Mansur Hadi, vient de rendre sa démission, déclarant qu’il avait limogé son vice-président et transféré ses propres pouvoirs à un conseil de direction présidentiel. Il a déclaré jeudi que le nouvel organe assumera les fonctions de président et de son adjoint.

« Je délègue irréversiblement à ce conseil de direction présidentiel mes pleins pouvoirs », a déclaré Hadi dans une déclaration télévisée tôt jeudi, le dernier jour des pourparlers de paix tenus à Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite. Cet acte du désormais ancien président du Yémen, intervient alors que l’Arabie saoudite l’exhortait à entamer des pourparlers avec le mouvement Ansarullah dans le pays, pour mettre fin à la guerre dévastatrice du pays, a rapporté Al Jazeera.

Le président a déclaré que l’organe nouvellement créé mènerait des négociations pour établir un cessez-le-feu permanent et un règlement politique avec les rebelles houthis afin de mettre fin au conflit qui dure depuis des années dans le pays.

Le Yémen  est enfermé dans un conflit dévastateur entre un gouvernement soutenu par l’Arabie saoudite et les Houthis alignés sur l’Iran depuis fin 2014. Les parties belligérantes ont convenu samedi d’une trêve nationale pour la première fois depuis 2016. Censé durer deux mois, mais éligible à un renouvellement, il a conduit à une « réduction significative de la violence »,  a déclaré mercredi l’envoyé spécial de l’ONU Hans Grundberg lors d’une conférence de presse.

Joanitha DEGBEAWO

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.