Affaire Bada: Les personnes interpellées après l’évasion de l’ex-maire jugées le 28 avril 2022

Arrêté après l’évasion de l’ancien maire Georges Bada, les personnes interpellées seront présentées au procureur et jugées le 28 Avril prochain. Elles sont accusées de complicité pour tentative d’évasion.

Poursuivis par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET), plusieurs personnes ont été interpellé après l’évasion de l’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi Georges Bada. Parmi celles-ci, figurent la sœur du disparu et des quatre policiers commis à sa garde. Présenté au procureur de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET), elles seront fixé sur leur sort le 28 Avril prochain. Notons qu’environ 20 personnes ont été  interpellées dont cinq ont été placées sous mandat de dépôt. Il s’agit de l’une des sœurs de Georges Bada et 04 agents de police commis à sa garde.

Selon l’avis de ces proches, l’ancien maire de la Commune d’Abomey calavi soutient que son évasion du centre national hospitalier et universitaire (CNHU) était dictée par une question de survie liée à l’Etat de sa santé. Les mêmes sources attestent que Georges Bada aurait subi avec succès une intervention chirurgicale depuis son évasion. Le médias « Le Béninois Libéré » confirme qu’il se porterait mieux mais aurait besoin d’un temps de rééducation et de suivi.

Rappelons que Georges Bada a été condamné à 6 ans de prison ferme pour cause d’abus de fonction dans une affaire domaniale dite de « 39 ha de terre ». Placé sous mandat de dépôt en décembre 2020, l’ancien maire de Calavi devrait purger sa peine après encore cinq années de vie sans liberté.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.