Culture : Le Quatrecentenaire d’intronisation du roi DAKODONOU se poursuit inébranlablement

En prélude au festival du quatre centenaire de l’accession au trône du roi Dako Donou, les fils et filles du royaume de Houawé Djotin se sont réunis  ce dimanche 27 mars 2022 au palais pour un Zindo. Conduite de main de maitre par Dr Dodji Amouzouvi, serviteur du trône désormais détenu par Dako Donou Kpogbémabou, cette cérémonie a mobilisé un important parterre de chefs traditionnels, d’autorités locales de la commune de Bohicon et de cadres natifs de la localité.

Après « La route de Dako Donou » en 2020, une initiative qui a consisté à parcourir les lieux des hauts faits qui ont marqué la vie et le règne du souverain Dako Donou, les serviteurs dévoués du trône poursuivent à cœur vaillant leur programme pour célébrer le premier roi des Fons et des Guédévis. Ils ont organisé un Zindo (cérémonie de collecte de fonds public) en soutien à l’initiative du 12è successeur, Dada Dako Donou Kpogbémabou Atinvovo Enonsin. La conduite de cet évènement a été confiée à Dr Dodji Amouzouvi, professeur titulaire de sociologie et des religions de l’Université d’Abomey Calavi. Celui-ci n’a pas manqué avec les autres membres du comité d’organisation de mettre du soin dans les petits détails. « En parcourant la Route de Dako Donou, nous avons découvert avec mon  équipe, que Dako Donou est le 3e roi à régner à Allada Adanhounsa. J’ai eu l’interpellation qu’il n’y a aucun spécialiste de DAKODONOU pour pouvoir commémorer ces 400 ans d’accession au trône à Houawé.» justifie-t-il.

KODAK Digital Still Camera

Forte adhésion des fils et filles de Houawé Djotin

Pour Francis Dako, avocat et descendant du roi, il est absolument important de s’impliquer dans la préservation des richesses culturelles. « Lorsque nous perdons pieds dans nos traditions, nous ne pouvons jamais être ancré  dans la tradition de quelqu’un d’autres » soutient-il. A César AGBOSSAGA, dignitaire du royaume au titre de défenseur du trône de souligner qu’un tel évènement ne saurait se tenir sans l’implication des fils et filles de la localité.

Représentant le maire Rufino d’Almeida, Abel Gbètoénonmon, Directeur de cabinet abonde dans le même sens. Il  considère que cet événement et celui qui s’annonce est un motif de fierté pour l’ensemble de la population de Bohicon. Selon lui, cela renforce tout ce que le maire fait dans le sens de la valorisation des cultures endogènes.

C’est peut-être pour toutes ces raisons que la collecte de fond a permis de mobiliser plus de ressources que les prévisions initiales. Toutefois, Dr Dodji Amouzouvi annonce qu’il en faudra plus. C’est pourquoi les contributions restent ouvertes encore pendant soixante jours pour célébrer avec faste le Festival du quatre centenaire de l’accession au trône du 1er prédécesseur de Dako Donou Kpogbémabou qui se tiendra dans le dernier trimestre de l’année.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.