Afrique du Sud: les pillages se multiplient, le bilan des violences passe à 32 morts

Une vague de pillages fait craindre pour la stabilité de l’Afrique du Sud. Le bilan des violences est déjà de 32 morts.

Benin Web TV est désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement en cliquant sur le lien suivant: https://t.me/beninweb

Mardi matin, la province du Kwazulu-Natal (où les premiers incidents ont commencé vendredi au lendemain de l’incarcération de l’ex-président Jacob Zuma, qui reste populaire en pays zoulou) a annoncé que le bilan était passé à 26 morts. Et le président Cyril Ramaphosa a confirmé lundi soir six autres décès à Johannesburg, la capitale économique du pays.

Après avoir mobilisé l’armée pour prêter main-forte aux forces de l’ordre, il a souligné le caractère inédit de ces violences depuis l’avènement de la démocratie post-apartheid, dans un discours télévisé. Les premier incidents, avec des routes bloquées et des camions incendiés, ont eu lieu vendredi, au lendemain de l’incarcération en pays zoulou de l’ancien président Jacob Zuma, condamné à une peine de prison ferme pour outrage à la justice.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.