Bénin: Vers une dynamisation du kung-fu Ouémé-Plateau avec Marcellin AFFA

Alors que le kung-fu béninois rayonnait avec la ligue régionale Atlantique-Littoral Depuis quelques mois, celui de l’Ouémé et du Plateau reprend du souffle. Avec à sa tête un nouveau bureau dirigé par Marcellin Affa, la ligue régionale du Kung-fu Ouémé-Plateau annonce des jours glorieux avec le nouveau plan d’action que présente son nouveau président élu.

Resté dans l’ombre depuis plusieurs années, le kung-fu au sein des départements de l’Ouémé et du Plateau pourrait à nouveau prendre de l’envol. Suite à l’assemblée générale tenue le samedi 14 mai 2022 qui a eu pour cadre les locaux du Collège d’enseignement générale Anavié de Porto-Novo, le bureau de la ligue régional Ouémé-Plateau de Kung-fu a élu un nouveau bureau. Celui-ci s’engage à redynamiser le kung-fu au sein desdits départements.

Avec à sa tête Marcellin Affa, grand maître de kung-fu, ce bureau entend mettre en œuvre un plan d’action prometteur pouvant conduire à la dynamisation du secteur de l’art martial dans les départements de l’Ouémé et du Plateau. Composé de 17 membres, ce bureau a mis sur pieds un plan d’action détaillé pour dynamiser le secteur des arts martiaux.

Le plan d’action de Marcellin Affa en 13 points

Placé à la tête du bureau de la ligue régional Ouémé-Plateau de Kung-fu, son actuel président élu Marcellin Affa a dévoilé en 13 points son plan d’action pour la mise en œuvre de son travail.

En effet, l’actuel superviseur de la ligue régional Ouémé-Plateau de Kung-fu entend recycler les associations déjà existantes au sein des départements et les faire enregistrer au ministère de l’intérieur. Aussi, des formations de recyclages sur les Taolu, Sanda seront-elles organisées.

Le bureau entend également organiser au moins une fois l’an le championnat et les démonstrations dans chaque département. Le kung-fu sera dynamisé avec création des centres de formation dans les communes des départements. En plus, le bureau assure apporter son soutien aux pratiquants en chômage à trouver des sources d’activités. Et pour finir, le nouveau bureau promet organiser au moins une nuit des arts martiaux pour permettre à chaque pratiquants de se retrouver au moins une fois pour une réjouissance. Cela porte à croire que le secteur qu’ils appellent dorénavant la « renouveau du Kung-Fu dans l’Ouémé- Plateau » ne manquera pas d’épater. Et ceci, dans les prochaines semaine à venir.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.