Au sujet des influenceuses de Dubaï Porta Potty : Dr Florent Eustache Hessou dit qu’« elles ont vendu leur âme »,

Face le scandale qui éclabousse depuis quelques mois sur l’affaire « Dubaï Porta Potty », le Dr Florent Eustache Hessou a réagi au fait. Ayant soutenu sa thèse en socioanthropologie du développement sur un thème basée sur la sorcellerie, Florent Eustache Hessou soutient que « Dubaï Porta Potty » est la pure sorcellerie des Arabes.

Devenus virales sur les réseaux sociaux, les vidéos montrant des femmes africaines servant de toilette pour les hommes riches de Dubaï continuent de faire le tour de la toile. Dépassé par le cour des événements, Florent Eustache Hessou, docteur en socioanthropologie du développement et qui a soutenu sa thèse il y a quelques mois sur un thème basé sur la sorcellerie explique que cette affaire n’est autre que la sorcellerie des arabes.

« C’est la pure sorcellerie des arabes. Ce n’est pas une affaire de caca. Ce n’est pas une affaire de merde à avaler. C’est l’achat de l’âme des filles. Tout cet argent qu’on donne, on achète l’âme des filles. Toutes ces filles qui ont pris de l’argent ne sont plus des êtres humains. C’est des zombies », a laissé entendre l’homme qui a soutenu sa thèse sur la sorcellerie l’an dernier.
Il continue en faisant un bref historique du phénomène de la réincarnation. « Lorsque nous voulons naître, Dieu envoie une âme dans notre corps. Nous choisissons ensuite à l’âge adulte une femme et la femme, un homme. Les deux se rencontrent et au 4e jour, le métabolisme se met en place. 4 fois 4, ça fait 16, ça fait les 16 signes du Fâ, fois 16, ça fait 256 donc 9 mois ».

« Lorsque nous mourrons, l’âme retourne à Dieu et Dieu prend ça pour réincarner un autre enfant et ça continue. C’est ça le système de la réincarnation », a-t-il expliqué. Il fait comprendre ainsi que cette âme peut être apprivoisée et orientée vers d’autres missions. Ceci par le biais des systèmes magico-sorciers. « L’âme étant un être sans corps, lorsqu’on la manipule spirituellement, il peut aller tuer, voler, faire n’importe quoi et revenir », a fait comprendre le chercheur.

« C’est un rituel magique rétroactif, c’est dangereux… »

Une fois que cette âme est achetée ou apprivoisée, même morte, elle ne retourne pas à Dieu. « Ceux qui l’ont apprivoisé la domestiquent ici pour l’utiliser. C’est ça qui explique le système de la déjection. Imaginez ce caca dans la bouche d’un être humain, c’est un rituel magique rétroactif, c’est dangereux. Ce n’est pas qu’elles mangent du caca, elles ont vendu leur âme… », soutient Florent Eustache Hessou, docteur en socioanthropologie du développement.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.