FEBECAD : les CAD outillés sur le remplissage du certificat d’origine communautaire

Les Commissionnaires Agréés en Douanes membres de la Fédération béninoise des commissionnaires agréés en douanes (Fébécad) tentent de pallier le faible taux d’échanges des biens dans les espaces communautaires de l’UEMOA et de la CEDEAO. A cet effet, ils ont bénéficié de la Direction générale de la douane une formation sur le remplissage du certificat d’origine communautaire ce jeudi 12 mai au siège de ladite institution.

Selon l’Inspecteur Modeste Dossougbé, Receveur des douanes à Prèkètè, le Certificat d’origine communautaire est le document qui donne la preuve de l’origine d’un produit dans une communauté d’États. Ce document permet d’appliquer des tarifs douaniers préférentiels sur des produits échangés dans les espaces CEDEAO et UEMOA. Malheureusement, en raison de la révision des normes de déclaration des produits, ce certificat fait l’objet d’un mauvais remplissage de la part des déclarants. Ce qui occasionne des rejets de produits et des coûts supplémentaires. « Au niveau de la douane, il n’y a pas de faute ou d’erreur sans pénalités. Et ces pénalités sont supportées par les CAD ou par les importateurs. Cela mène souvent à des contentieux » explique Judes Fagbémy, Secrétaire général de la Fébécad.

L’Inspecteur Modeste DOSSOUGBE explique comment remplir les certificat d’origine communautaire

Ainsi, en remplissant convenablement le certificat d’origine communautaire, les Commissionnaires Agréés en Douanes facilitent le traitement des dossiers d’exportation au niveau des cordons douaniers et se préservent de désagréments. De même, ce document qui garantit l’application de tarifs préférentiels permettra la compétitivité des produits exportés sur les marchés de destinations. Face à l’importance de ce document, les participants conviennent que cette formation est indispensable et saluent l’initiative de la Direction générale de la douane.

Bien qu’ils semblent avoir assimilé comment remplir le certificat d’origine communautaire pour éviter les démarches onéreuses au niveau des cordons douaniers, le principal défi se trouve dans la mise en pratique. En ce qui la concerne, la Fébécad entend assurer le partage de ces acquis à tous ses membres et d’assurer qu’ils sont véritablement appliqués sur le terrain.

Méchac AWOKOLOÏTO

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.