Côte d’Ivoire/Démission du premier ministre Patrick Achi: L’occasion d’un remaniement ministériel

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi a démissionné de son poste. Sa démission a été remise au président Alassane Ouattara ce mercredi 13 mars 2022 en conseil des ministres. Occasion sans doute pour Alassane Ouattara de réduire les postes ministériels dans son gouvernement.

Placé au poste de premier ministre ivoirien depuis mars 2021 après le décès de son prédécesseur Hamed Bakayoko, Patrick Achi ne fait désormais plus partie du gouvernement. Selon l’Agence presse ivoirienne, cette démission du désormais ex-premier ministre ivoirien a été remise lors du conseil des ministres tenu ce mercredi en Côte-d’Ivoire au palais présidentiel d’Abidjan-Plateau.

Autrefois membre du PDCI, Patrick Achi avait été nommé au poste de Premier ministre, le vendredi 26 mars 2021, suite au départ de Hamed Bakayoko pour la France. Ce dernier est décédé en Allemagne le 10 mars 2021 des suites d’un cancer quelques jours après. L’ancien Secrétaire général de la Présidence avait, depuis lors, assuré l’intérim de son prédécesseur.

Rappelons qu’un remaniement ministériel était attendu depuis 2021 au sein du gouvernement ivoirien mais en raison de plusieurs contingences est demeuré en suspense. Cela ne devrait donc plus durée surtout en raison du fait que le président Alassane Ouattara ait pris l’initiative de réduire considérablement le nombre de ses ministres en passant de 41 à 30 ministres.

A en croire une récente parution de Jeune Afrique, « plusieurs ministères fusionneront et onze à quinze ministres quitteront le gouvernement pour laisser la place à quatre nouvelles personnalités ». Il est également noté que le nouveau gouvernement d’Alassane Ouattara ne devrait contenir aucun membre de l’opposition. Ainsi, uniquement les cadres du parti politique RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), parti politique du pouvoir en place pourrait se retrouver dans ce nouveau gouvernement.

Notons que le chef de l’Etat Alassane Ouattara est appelé à s’exprimer le mardi 19 avril 2022, devant les députés et les sénateurs ivoiriens rassemblés à la Fondation Félix Houphouët-Boigny Pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro. Il devra, à cet effet établir son bilan à la tête du pays après 11 ans d’exercice de pouvoir.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.