Présidentielle en France: Marine Le Pen, un os dans la gorge de Macron

Comme en 2017, Emmanuelle Macron se retrouve à nouveau face à Marine Le Pen la candidate du Rassemblement national. Cependant, loin d’être la même concurrence qu’en 2017, Marine Le Pen semble être une concurrente de taille devant Emmanuel Macron pour cette élection de 2022.

Contrairement à 2017, Emmanuel Macron ne saurait se dire convaincu des résultats de cette élection présidentielle de 2022. Devenue suffisamment influençable, la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen est en train de gagner davantage de terrain. Ainsi, un nouveau duel en second tour entre le président sortant Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ne sera certainement pas une répétition des élections de 2017. Ce qui est plus qu’évident est que la rivale du chef d’État a considérablement amélioré son image. C’est du moins ce qu’a annoncé la politologue Chloé Morin dans une interview accordée au quotidien Ouest-France.

« Elle a réussi à se dédiaboliser complètement aux yeux d’un bon nombre d’électeurs. Quand on les interroge, beaucoup disent : “Elle est proche de nous, elle nous comprend.” Elle a réussi à ancrer cette image de proximité et à désactiver les craintes liées à son parti, à son héritage. Cette stratégie s’inscrit en faux avec celle d’Emmanuel Macron qui est perçu comme arrogant, méprisant et déconnecté », a-t-elle précisé.

A en croire les propos de l’experte, l’autre avantage de la présidente du Rassemblement national réside dans sa priorité annoncée d’améliorer le pouvoir d’achat des Français. Celle-ci a capitalisé dessus à un moment où la guerre en Ukraine a amplifié la préoccupation des électeurs sur la question.

Dans leur prise de parole, les deux candidats, Emmanuel Macron a appelé à un grand mouvement politique, tandis que Marine Le Pen veut réunir autour d’elle tous ceux n’ont pas soutenu le président sortant. Selon Chloé Morin, « une partie de la France fonctionne avec une sorte de “tout sauf Macron”, de même qu’une autre partie est dans le “tout sauf Le Pen”.

Mais toujours est-il que les enquêtes d’opinion révèlent que Marine Le Pen reste plus rejetée qu’Emmanuel Macron.

Notons que le premier tour de l’élection présidentielle a eu lieu en France le 10 avril avec un taux de participation d’environ 75 %. 12 candidats étaient en lice. Selon le traitement de 97 % des voix, Emmanuel Macron (27,6 %) et Marine Le Pen (23,41 %) se sont qualifiés pour le second tour. Le second tour se déroulera le 24 avril prochain.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.