Libye : Découverte de 323 barres de haschisch déguisée en Poutine

323 barres de haschisch représentées sous forme d’une image du président russe Vladimir Poutine, ont été interceptées par les autorités libyennes sur la côte est du pays, rapporte The Libya Observer.

D’après les informations relayées par The Libya Observer, la drogue découverte par les autorités a été retrouvée sur une plage par un résident local. Les barres de la drogue étaient estampillées d’une image du président russe Vladimir Poutine. On ne sait pas exactement ce que cela signifie, mais cette découverte intervient quelques jours après qu’une découverte similaire a été faite près de deux autres villes de l’est de la Libye. Ces barres de haschich étaient estampillées de photos du célèbre baron de la drogue colombien Pablo Escobar.

Pour les autorités libyennes, ces découvertes quasi simultanées sont probablement liées au naufrage du bateau d’un passeur. On pense que de grandes quantités de haschich ont transité par la Libye et ses eaux territoriales entre juillet 2017 et décembre 2020. Les autorités libyennes ont saisi 71,95 tonnes de  cannabis  d’une valeur marchande estimée à 1,79 milliard de dinars libyens soit une valeur de 238 millions de dollars, dans cette période. Cela ne représente qu’une partie de la vaste quantité de drogue qui circule en Libye, avec le soutien de seigneurs de guerre qui tirent profit de cette économie illicite.

Rappelons que le haschich est le nom donné à l’essence de cannabis. Il est issu d’une extraction de la résine des fleurs femelles de cannabis et peut être mélangé à des matières à moindre coût pour augmenter sa masse et donc sa rentabilité. Contrairement à l’herbe, le haschich est un produit transformé. Les effets sont plus assommants en général en raison de la nature de certains des excipients utilisés, la prise de haschich peut provoquer des maux de tête lancinants ainsi qu’une fatigue accablante.

Joanitha DEGBEAWO

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.