Droit de l’homme : Le haut commissariat des Nations Unies reçoit une nouvelle plainte contre le Bénin

Le haut commissariat des Nations Unies aux droit de l’homme (HCDH) a reçu une plainte de Nadin Tayéwo Kokodé, opposant au régime de Cotonou. Ce dernier a saisi l’organisation onusienne des droits de l’homme pour dénoncer les représailles contre sa personne du fait de ses opinions.

le Bénin fait objet d’une plainte pour violation des droits de l’Homme. À travers sa plainte en date à Paris du 12 janvier 2022, Dr Nadin Tayéwo Kokodé, opposant au régime de Cotonou, soutient qu’en raison des craintes d’arrestation ou de risque permanent d’arrestation, par les autorités béninoises en représailles de ses opinions politiques contraires à la vision de l’actuel locataire de la Marina, il est contraint de vivre la clandestinité même dans son propre pays. Ainsi, il a saisi l’organisation onusienne aux droits de l’homme pour dénoncer d’éventuelles représailles contre sa personne du fait de ses opinions.

« Je porte plainte pour le fait que je sois obligé de me cacher y compris dans mon propre pays du fait de l’insécurité... », indique Nadin Tayéwo Kokodé dans sa plainte. Il estime que depuis 2016, le Bénin n’est plus un pays où les droits de l’homme sont respectés. Un pays qu’il nomme pays de « non-droit ».

Ayant pour mission « la protection de tous les droits de l’homme pour toutes les personnes ; de contribuer à donner aux personnes la possibilité d’exercer leurs droits ; et d’aider les personnes chargées de faire respecter ces droits à veiller à leur application. », le Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies (HCDH) est donc appelé à réagir face à cette nouvelle plainte déposée contre le Bénin. Rappelons que le Bénin a été élu membre du Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies pour la période 2022-2024. C’était à l’issue des élections qui se sont déroulées à New York, le jeudi 14 octobre 2021.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.