Burkina Faso : Nana Akufo-Addo convoque un sommet extraordinaire de la CEDEAO

Le président de la CEDEAO et chef d’État du Ghana, Nana Akufo-Addo a convoqué un sommet extraordinaire virtuelle dans l’espace CEDEAO. Annoncé mercredi à travers un communiqué de l’organisation sous-régionale, ce sommet permettra de débattre de la situation politique au Burkina Faso.

La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé mercredi dernier la tenue d’un sommet extraordinaire de l’organisation sur la situation politique au Burkina Faso. Après le coup d’État du 24 janvier 2022 dans le pays, les dirigeants de la CEDEAO entendent discuter et examiner les questions politiques récentes au Burkina Faso.

Ce sommet, sollicité par Nana Akufo-Addo, président ghanéen et président en exercice à la CEDEAO se tiendra virtuellement le vendredi 28 janvier 2022.

La communauté estime que «malgré les appels de la communauté régionale et internationale au calme et au respect de la légalité constitutionnelle, la situation au Burkina Faso s’est soldée par un coup d’État militaire ce lundi 24 janvier 2022, suite à la démission du Président Roch Marc Christian Kaboré, obtenue sous la menace, l’intimidation et la pression des militaires après deux jours de mutinerie».

Faut-il le rappeler, la CEDEAO condamne fermement le coup de force des militaires. Elle note ainsi « un recul démocratique majeur pour le Burkina Faso ».

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.