Coup d’État/Burkina Faso : Le président nigérien Mohamed Bazoum refuse de dormir au palais

Après le coup d’État observé au Burkina Faso ce lundi 24 janvier 2022, Mohamed Bazoum, chef d’État du Niger est sur le qui-vive. Une source sécuritaire de la présidence du Niger annonce que celui-ci aurait refusé de passer la nuit à la présidence du Niger.

 

Craignant pour sa vie et son poste, le président du Niger, Mohamed Bazoum ne souhaite pas passer la nuit à la présidence. Face à la situation récente du Burkina Faso marquée par des mutineries dans des casernes stratégiques de Ouagadougou, Mohamed Bazoum, actuel chef d’Etat du Niger à quitter son palais pour aller dormir dans sa résidence.

Après les nombreux coups de feu qui ont été entendus à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, le chef d’État nigérien est sur le qui-vive. Une source sécuritaire de la présidence du Niger a annoncé cet après-midi que Mohamed Bazoum a refusé de dormir à la présidence.

Au Burkina Faso, la situation demeure confuse malgré l’annonce du ministre en charge de la Défense, Barthélemy Simporé, qui a déclaré que la situation était sous contrôle. Pour l’heure le président Roch Kaboré est toujours entre les mains des putschistes et la télévision nationale est toujours prise d’assaut par les militaires.

Devant sa crainte de subir le même sort, le président nigérien Mohamed Bazoum a quitté le palais présidentiel pour sa résidence.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

1 réflexion sur “Coup d’État/Burkina Faso : Le président nigérien Mohamed Bazoum refuse de dormir au palais”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.