Bénin : Le gouvernement étend le programme d’alimentation scolaire intégré.

La nécessité de démocratiser l’éducation a amené le gouvernement du Bénin à initier le programme national d’alimentation scolaire. Afin de toucher beaucoup plus de cibles, ledit programme a connu une extension décidée ce mercredi 19 janvier en conseil des ministres.

Dans le but de favoriser l’égalité des chances, le maintien des enfants à l’école, l’amélioration des taux d’inscription ainsi que la lutte contre les carences nutritionnelles, le gouvernement de Patrice Talon a intégré un programme national d’alimentation scolaire. Ce programme concerne surtout le milieu rural de même que les zones confrontées à des difficultés d’accès à l’éducation.
Selon les statistiques évoquées ce jour, la couverture moyenne des écoles en cantines scolaires était de 54 % au 31 décembre 2020. Des enquêtes ont prouvé que les indicateurs de performance dans les zones rurales ont connu plus d’amélioration dans les écoles qui en sont pourvues que dans celles qui n’en disposent pas.
Ce constat conforte le Gouvernement dans sa volonté d’œuvrer pour atteindre les 100 % de couverture, afin de maintenir la tendance à la hausse des taux de scolarisation, de rétention et d’assiduité des apprenants.
Pour atteindre ces idéaux, le gouvernement à ordonner dans le cadre du partenariat avec le Programme alimentaire mondial, la mobilisation d’environ 154 milliards pour les cinq prochaines années scolaires,

En ce qui concerne les écoles à cantines, le gouvernement a mis à la disposition des écoles les rations quotidiennes et des réfectoires fonctionnels dans la majorité des établissements.
Malheureusement, il a été constaté quelques situations de détournement de vivres dans certains établissements des communes de Ségbana, Adja-Ouèrè et Tanguiéta.
Face à cette situation, le Conseil a instruit le ministre des Enseignements maternels et primaires en relation avec les autres ministres concernés, de prendre les dispositions afin de prévenir ces cas de détournement.

Jocelyne K.  

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.