Henry Kemende Gamsey, sénateur du Social Democratic Front (SDF)

Drame au Cameroun : un sénateur de l’opposition assassiné, son épouse enlevée

Le sénateur du parti d’opposition Social democratic front (SDF), Emmanuel Kemende Gamsey, a été assassiné à son domicile à Bamenda, chef-lieu du département du Mezam et de la région du Nord-Ouest en proie à un conflit armé depuis plusieurs années. On déplore également le kidnapping de son épouse à bord de son véhicule.

Depuis ce mercredi 12 janvier, la classe politique camerounaise traverse un deuil. L’avocat Henry Kemende Gamsey, sénateur du Social Democratic Front (SDF), l’un des principaux partis d’opposition au régime de Paul Biya, a été tué dans la nuit du mercredi 12 à Bamenda par des individus armés non identifiés, a rapporté une a rapporté une autorité locale à l’Agence France Presse(AFP). « On a retrouvé son corps la poitrine mitraillée de balles », a confirmé Joshua Osih, le vice-président du SDF, ajoutant que le véhicule à bord duquel l’élu se trouvait avec son épouse au moment de l’attaque « a disparu » avec cette dernière. Plusieurs sources explorent la piste de l’enlèvement de l’épouse du sénateur.

Le meurtre a été signalé vers la mi-journée d’hier. Du point de vue de M. Osih, c’est l’œuvre des « Ambazoniens », les groupes armés qui réclament l’indépendance des deux régions anglophones connus sous le nom d’« Ambazonie ». Il estime que les séparatistes en veulent au SDF, car ce parti majoritairement anglophone participe aux institutions et s’oppose à une partition du Cameroun.

Il faut également noter que l’insécurité au Cameroun persiste et que les zones anglophones deviennent un mouroir à ciel ouvert. Une situation qui laisse les Organisations internationales perplexes, car depuis 2017, des milliers de pertes de vies humaines sont déplorés.

Joanitha A. DEGBEAWO

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.