Bénin : La France s’inquiète de la situation de Reckya Madougou

Condamnée à 20 ans d’emprisonnement, l’opposante Reckya Madougou est toujours entre les mains de la justice. Sa condamnation inquiète davantage les autorités françaises qui affirment faire pression pour sa libération. Le député français Julien Lafferière l’a encore exprimé mardi dernier à l’occasion des travaux de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Après la condamnation de Reckya Madougou, le député français Julien Lafferière se montre très préoccupé. À l’occasion des travaux de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, il a interpellé le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur la question. Ce dernier, en réponse à la préoccupation du député, a fait savoir que la situation de l’opposante béninoise Reckya Madougou est bien préoccupante. Le ministre affirme avoir abordé le sujet avec le chef de l’État Patrice Talon au cours de sa visite en France.

« Sur le Bénin, je suis comme vous préoccupé de la situation de Madame Madougou. J’ai eu l’occasion de m’exprimer sur le sujet et de faire pression fermement auprès des autorités béninoises », a affirmé Jean-Yves Le Drian.

Cependant, aucune modification n’a encore été enregistrée au Bénin. Faut-il le rappeler, Reckya Madougou a été reconnue coupable par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), pour complicité d’actes terroristes.  Elle a donc été condamnée le 11 décembre 2021 à 20 ans de réclusion criminelle et à 50 millions FCFA d’amende.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.