Afrique du Sud : L’Assemblée nationale objet d’un violent incendie

Un incendie a fait des ravages dans la journée du dimanche soir au parlement sud-africain. Les pompiers ont déclaré ce lundi 03 janvier 2022 que l’incendie est désormais maîtrisé et un suspect arrêté.

Durant toute la journée du dimanche 03 janvier 2022, l’Assemblée nationale de l’Afrique du Sud a été la proie des flammes. Pour l’heure, aucune perte en vie humaine n’a été signalée, mais la police note d’importants dégâts matériels. Selon le rapport de la police, il s’agit d’un acte prémédité. Elle privilégie ainsi la piste criminelle. Le bilan est lourd, malgré la forte mobilisation des pompiers, l’Assemblée nationale où siègent les députés sud-africains a été entièrement consumé. Aussi, le bâtiment qui accueille les sessions du Conseil national des provinces et celles de la Chambre haute du Parlement édifiée en 1884 ainsi que la Chambre basse du Parlement sud-africain ont été entièrement détruits.

Par ailleurs, 4 000 œuvres d’art et du patrimoine, dont certaines remontent au XVIIe siècle, abritées par le Parlement sont menacées. On note parmi elles, la tapisserie Keiskamma, du nom d’une rivière du sud-est du pays, la précieuse pièce, longue de 120 mètres retrace l’histoire de l’Afrique du Sud des premiers peuples autochtones, les San, aux élections démocratiques de 1994. Fort heureusement, la bibliothèque qui recèle une collection unique de livres n’a été touchée par les flammes.

Les enquêtes ont conduit à l’arrestation d’un homme de 51 ans présentement placé en détention. Il sera présenté sous peu à la justice sud-africaine. Le chef de l’État sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré : « Une personne a été arrêtée et est en train d’être interrogée ». Selon l’Agence France-Presse Thandi Mbambo, porte-parole des Hawks, l’unité d’élite de la police sud-africaine, « Un homme a été arrêté à l’intérieur du Parlement, il est toujours interrogé dans le cadre d’une enquête criminelle. Il comparaîtra devant la justice mardi ».

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.