Bénin/Dassa-Zoumè : Le maire interdit toute activité liée aux cryptomonnaies

À travers un arrêté communal, le maire de la commune de Dassa-Zoumè Nicaise Fagnon a interdit toute activité liée aux cryptomonnaies.

Pratiquer une activité liée aux cryptomonnaies est désormais illégal dans la commune de Dassa-Zoumè. C’est ce qui ressort de l’arrêté communal 2021 N° 5F/94/MD-Z/SG/SAG-SA, instauré par Nicaise Kotchami Fagnon, maire de la commune de Dassa-Zoumè. De plus, les machines à sous ne sont plus libre d’usage à Dassa-Zoumè.

La prise de cette nouvelle règle représente, selon l’autorité, le récapitulatif des recommandations issues de la session ordinaire du Conseil départemental de maintien d’ordre et de la nécessité de service.

Par ailleurs, des sanctions sont prévues pour réprimander tout contrevenant à « arrêter communal. L’article 2 de l’arrêté l’aura précisé lorsqu’il affirme “en cas de violation des présentes dispositions, les matériels utilisés par le contrevenant feront objet de saisie”. De plus, une amende de 200 000 FCFA sera versée par le contrevenant.

Dans le but de mener à bien cette opération, le maire sollicite la contribution des commissaires de la police républicaine. Les délégués de quartier ainsi que les chefs d’arrondissement sont aussi invités à apporter leur soutien dans cette lutte contre la résurgence des cryptomonnaies.

Notons qu’une récente étude du Consortium pour les Recherches Economiques Sociales (CRES) a démontré l’inquiétude des autorités monétaires africaines face à la régulation des cryptomonnaies.

. Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.