Bénin : Menacés de licenciement, les AME en grève retournent en classe

Menacés de licenciement, les aspirants au métier d’enseignant ont suspendu leur motion de grève. Initialement prévu pour durer 72 heures, cette grève n’a finalement duré que 48 heures.

La grève des aspirants vient d’être suspendue depuis ce mercredi 08 décembre 2021. Après seulement 48 heures de manifestation, les aspirants au métier d’enseignant ont préféré jeter l’éponge. La Fédération nationale des collectifs des enseignants pré-insérés du Bénin (FéNaCEPIB) affirme avoir constaté la reprise systématique des cours après l’annonce des licenciements par le gouvernement. De plus, les cellules départementales auraient levé la motion de grève, sans l’avis de leur faîtière.

Au total trois revendications constituaient la doléance des AME. Ceux-ci réclament le retour au quota horaire hebdomadaire normal, la signature d’un contrat de 12 mois sur 12 avec les mêmes avantages que les agents permanents, et enfin une insertion définitive.

Malheureusement, ils ont dû suspendre la motion de grève en raison de la menace de licenciement du gouvernement qui a fait le tour de la toile la veille.

Jocelyne KOUKPOYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.