Afrique: La RDC et l’Ouganda en lutte contre le terrorisme

Les autorités ougandaise et congolaise ont annoncé ce mardi 30 novembre 2021 le démarrage d’une opération militaire conjointe entre les deux Etats. Cette opération permettra de lutter contre le groupe militant affilié à Daech/El présent dans la région frontalière aux deux Etats.

 

Face à la recrudescence des actes terroristes , la République démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda ont lancé une opération militaire conjointe ce mardi, contre le groupe Daech/EI présent dans la région frontalière.

Des forces militaires de la RDC et de l’Ouganda ont mené des frappes aériennes et des tirs d’artilleries simultanés contre des positions du groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) au Nord-Kivu, province située dans l’Est de la RD Congo et frontalière avec l’Ouganda. C’est ce qu’il ressort du rapport de Flavia Byekwaso, porte-parole des Forces de défense du peuple ougandais (UPDF).

A l’en croire, les deux Etats ont décidé de rester en union militaire pour venir à bout des militants terroristes qui ont prit d’assaut le long de la frontière et éventuellement seraient à l’intérieur des pays. Ceux-ci mènent régulièrement des attaques contre la population du Nord-Kivu en RDC. Une dernière attaque a été localisée à Kampala, capitale ougandaise .

Cette situation devenue inquiétante a conduit les responsables des deux Etats à unir leur force. Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement de la RD Congo a affirmé via sa page Twitter ce mardi que l’armée du pays a ciblé et coordonné des frappes avec l’armée ougandaise qui ont commencé « par des frappes aériennes et des tirs d’artillerie depuis l’Ouganda sur les positions des terroristes des ADF en RDC ».

De son côté, l’Etat ougandais n’a pas manqué de donner des avertissements à l’endroit des terroristes présent au Nord-Kivu. Ces derniers sont appelés à faire face à une action militaire pour mettre un terme à cette situation déplaisante. Il ne reste plus qu’a espérer que cette union des deux armées contribuent efficacement à vaincre définitivement les attaques terroristes enregistrées dans la région.

 

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.