Soudan : le Premier ministre exclu Abdalla Hamdok récupère son poste

Évincé lors du Coup d’État d’octobre dernier, le premier ministre soudainais Abdalla Hamdok est réintégré dans le régime militaire du Soudan. Les militaires qui ont pris le pouvoir ont accepté de le rétablir dans ses fonctions ce lundi 22 novembre 2021. 

Coup de surprise pour la classe politique soudanaise, le Premier ministre Abdalla Hamdok autrefois évincé par le coup d’Etat du 25 octobre 2021 contre le gouvernement de transition a été reconduit dans son poste par les putschistes. Il a procédé ce lundi à la signature d’un accord de partage de pouvoir avec le chef militaire le général Abdel Fattah al-Burhan. Ce dernier a annoncé officiellement sur la télévision nationale, la reprise de fonction de Abdalla Hamdok au poste de Premier ministre du Soudan.

Quoique, cette réhabilitation ne manque de susciter des polémiques au niveau de la coalition civile. Celle-ci ayant nommé Hamdok il y a deux ans a refusé de reconnaître tout nouvel accord avec les militaires. La coalition civile affirme que le pacte aurait été signé avec une arme à feu sur la tête.

Ayant accepté l’accord pour mettre un terme à la violence, Hamdok déclare à l’agence de presse Reuters : « Le sang soudanais est précieux, arrêtons l’effusion de sang et orientons l’énergie de la jeunesse vers la construction et le développement ». 

Il est ainsi appelé à superviser un cabinet de technocrates jusqu’à la tenue des prochaines élections. Notons que plus de 40 personnes ont perdu la vie au Soudan pendant les manifestations de masse contre ce coup d’État.

Jocelyne KOUKPOLIYI

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.