Colombie : Quatre militaires tués en représailles à l’arrestation du baron de la drogue Otoniel

L’arrestation du grand baron du trafic de cocaïne Dairo Antonio Usuga, alias Otoniel laisse de graves séquelles dans le rangs des forces de défenses colombiennes. Ce mardi 26 octobre 2021, quatre militaires ont perdu la vie et d’autres blessés suite à des attaques en représailles à la capture du trafiquant.

Arrêté depuis le samedi dernier, Dairo Antonio Usuga, alias Otoniel, le chef du puissant cartel du « Clan del golfo » est toujours entre les mains de l’armée. Cependant, les représailles quant à sa détention se font davantage plus sanglants. En effet, une dernière attaque déclenchée le mardi a tué trois soldats et en a blessé trois autres. C’est ce qui ressort de l’annonce faite par le général Juvenal Diaz, chef de l’armée à une radio locale. A en croire ses propos, les assaillants ont déclenché des explosifs au passage de deux véhicules militaires et ont ensuite ouvert le feu.

Ce bilan fait suite à une première attaque enregistrée à Ituango, une municipalité située dans le même département d’Antioquia. Dans un communiqué, l’armée explique qu’« une unité militaire a été harcelée par des membres du même groupe armé organisé». Celle-ci a occasionné de blessures graves sur un militaire qui par la suite est décédé. Il faut rappeler que l’opération ayant conduit à l’arrestation d’Otoniel s’est déroulé dans le département d’Antioquia et avait déjà entraîné la mort d’un soldat.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.