Cameroun : Nomination d’un mort au sein du ministère de la Défense

Le chef d’État camerounais Paul Biya au procédé lundi 05 septembre 2021 à un balayage du ministère de la Défense. Sur sa nouvelle liste de nomination figure un officier décédé et enterré.

Au lendemain du coup d’État en Guinée Conakry, le président de la république camerounaise a procédé à un nettoyage au sein du ministère de la Défense. Celui-ci a, en effet, procédé lundi à la signature des décrets portant nomination des responsables tant dans les postes diplomatiques du pays à l’étranger qu’au ministère de la Défense. Cependant, il est enregistré parmi les agents promus par le chef d’État camerounais la nomination du capitaine Kpolom À Mekoung Casimir au poste de chef d’État-major du Bataillon de commandement et de soutien N°1. Selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt, cet homme est décédé depuis le 22 août 2021. Bien que n’étant pas à sa première nomination d’agent trépassé, cette précipitation dans le nettoyage du ministère de la Défense fait penser à une méfiance du régime de Paul Biya suite au renversement du pouvoir de son homologue Guinéen, Alpha Condé.

Les 89 ans passés, Paul Biya dirige le Cameroun depuis 1982.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.