Bénin : La vie de l’héroïne de Woria un an après son exploit

Depuis sa glorieuse révélation au monde entier le 03 août 2020, l’héroïne Sakina Harouna mène une vie totalement épanouie. Cette jeune femme âgée d’une vingtaine d’années avait sauvé la vie de cinq personnes victimes du naufrage sur le fleuve Okpara dans le village de Woria. Elle est aujourd’hui élevée au grade de chevalier de l’ordre du mérite par l’État béninois.

Une plongée dans le fleuve Okpara réputée dangereuse pour sauver la vie de cinq naufragés. C’est grâce à cet acte de bravoure que Sakina Harouna s’est révélée au monde entier. Le 03 août 2020 fut une date qui restera à jamais gravée dans la mémoire de l’héroïne, car elle marque le début d’une nouvelle ère dans sa vie. Un an après son exploit, Sakina Harouna s’aperçoit que cet acte a entièrement changé sa vie. « Les gens m’ont beaucoup aidée. Je ne faisais rien comme métier, mais aujourd’hui, j’ai une boutique, j’ai une parcelle et j’ai aussi acheté des bœufs à élever », a confié Sakina à Deeman Radio.

Pour le gouvernement du Bénin, il s’agit d’un acte qui mérite une forte récompense. C’est en raison de cela que, conformément au décret N° 2020-363 du 24 juillet 2020, portant promotion et nomination à titre normal et civil dans l’ordre national du Bénin, l’héroïne Sakina Harouna a été élevée au grade de chevalier de l’Ordre du mérite.

Un acte bénéfique pour l’ensemble du village de Woria

Principale bénéficiaire des retombées de son exploit, Sakina n’est pas la seule à tirer profit de l’action. Elle reconnaît ainsi avoir tiré énormément de son acte. C’est d’ailleurs pourquoi elle affirme : « je n’ai pas oublié la scène parce que j’en ai tiré un grand profit. Même mon mari, son train de vie a changé. Maintenant, nous réglons certains problèmes qui nous paraissaient difficiles. Il y a certains membres de ma famille que je n’avais jamais connus, mais que j’ai découverts à travers leurs nombreuses visites et qui ne cessent de me soumettre leurs problèmes, auxquels je trouve des solutions ».

Aujourd’hui, le village de Woria à désormais, à sa disposition une pirogue à moteurs ainsi que des gilets pour rendre plus facile la traversée du fleuve.

 Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.