Bénin : L’empereur Owo-Lobè devant le juge ce mardi

Arrêté pour coups et blessures volontaire sur un membre de la fraternité, l’empereur mondial de la fraternité Ogboni Owo-Lobè et certains de ces collaborateurs seront présentés ce mardi 10 août au Procureur de la République.

L’empereur mondial de la fraternité Ogboni et ses ministres devront faire face au procureur ce mardi après leur séance de flagellation sur un jeune homme aux ordres de la fraternité . En effet, il est reproché à l’empereur Owo-Lobè d’avoir porté des coups et causer des blessures volontaires à un des membres de la communauté. La victime, du nom de Ibrahim Houégnon a affirmé avoir subi cette bastonnade à cause d’une transaction mal effectuée. Selon ses dires, l’empereur l’aurait envoyé pour un retrait d’une somme de 195 000 FCFA. Ayant manqué de vigilance, l’agent avait omis un zéro et il avait validé le retrait de 19 500 FCFA tout en recevant des mains de l’agent la somme de 195 000 FCFA.

« J’étais rentré avec les 195 000 FCFA que j’ai remis à son éminence Owo-Lobè. Quelques heures plus tard, la dame s’est rendu compte de son erreur. Elle a donc pris contact avec moi pour récupérer son argent », a laissé entendre Ibrahim Houégnon.

Implication de la police

Informé de la situation, l’empereur avait exigé que les règlements de comptes se fassent au commissariat de police. C’est alors au cours d’un conseil après sa remise en liberté que celui-ci a été bastonné par 18 personnes armées de bâton en fer, de bois, de lanière et d’une barre en aluminium. Il avait ainsi reçu, sur ordre de l’empereur 20 coups par personne.

Ayant réussi à s’échapper, il a été conduit à l’hôpital. Cela a permis l’interpellation de l’empereur Owo-Lobè et ses ministres. Placés en détention, ceux-ci devront répondre de leurs actes ce mardi 10 août 2021 devant le Procureur de la République.

 

Jocelyne KOUKPOLIYI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.